« »
×

Erreur

Cann't get any slider data to generate slide in module "mod_sp_smart_slider".

L'avenir de l'huile d'olive dans l'UE


Olimerca- Le dernier rapport de la Commission européenne évalue la situation actuelle de l'huile d'olive et ses prévisions à court terme.

La production d'huile d'olive de l'UE, est estimée à 20% de plus que la récolte de l'année précédente, atteignant un peu plus de 2 millions de tonnes. Parmi les plus grands pays producteurs, il y a eu une reprise significative en Italie (+ 137% par rapport à l'année dernière), la Grèce (+ 64%), tandis qu'au Portugal, où les jeunes arbres plantés en 2004-6 portent désormais leurs fruits, on estime que la production augmentera de 44%. Au contraire, l'Espagne s'attend à une baisse de 5%. En dehors du périmètre communautaire, on estime que la production augmentera de 38% par rapport à l'année précédente et sera de 24% au-dessus de la moyenne des cinq dernières années, ce qui se traduit par un niveau de production d'environ 1,1 million de tonnes. En même temps, les techniciens communautaires mettent en évidence une récolte particulièrement bonne en Tunisie et en Turquie.

En ce qui concerne les exportations de l'UE, d'octobre à janvier,, elles ont aient diminué de 2,6%, alors que les expéditions ont augmenté en Chine (+23%) et au Brésil (+72%). Cette augmentation au Brésil a eu un impact direct sur l'augmentation des exportations portugaises de 98%. Mais Avec la nouvelle production qui sera commercialisée dans les mois à venir jusqu'à la fin septembre, les exportations totales devraient augmenter de 5% (588 000 t) par rapport à la dernière campagne.

En ce qui concerne les importations, durant la même période (octobre-janvier), l'huile d'olive arrivée sur le marché de l'UE était principalement destinée à l'Espagne (53% des importations de l'UE), principalement de Tunisie (64% des importations de l'UE). Cette tendance devrait se poursuivre, entraînant des importations élevées de 157 000 t à la fin de la campagne (+ 73% année après année).

Compte tenu de la récolte courte en 2016/2017, les prix à la production dans l'UE7 sont restés élevés (357 EUR / 100 kg). Malgré la reprise de la production estimée pour la nouvelle campagne, les prix à la production de l'UE pour l'huile d'olive vierge sont restés relativement élevés au cours des quatre premiers mois de la campagne en cours (358 EUR / 100 kg), 30% au-dessus de la moyenne des 5 dernières années pour la même période.En raison de la baisse de la récolte de l'année dernière et de la forte demande mondiale, les stocks à la fin de la campagne 2016/2017 ont diminué à 348 000 t. Les exportations de l'UE sont restées relativement stables (558 000 t) et ont stabilisé la tendance à la hausse des prix unitaires. En conséquence, la pénurie de production a affecté plus significativement la consommation de l'UE, en particulier les marchés de consommation dans les principaux pays producteurs, qui ont l'avenir de l'huile d'olive dans l'UE, en particulier les marchés de consommation dans les principaux pays producteurs, qui ont enregistré une baisse de 21%. Avec la récupération estimée de la production, la consommation de l'UE pourrait augmenter de 3% par rapport à la moyenne de 5 ans (1 621 000 t).