« »

Les I.G.P.


Vu les efforts déployés par les différentes instances pour l’amélioration de la qualité de l’huile d’olive, la quantité d’huile d’olive vierge extra est en constante augmentation, en effet, pendant les deux dernières campagnes oléicoles le pourcentage d’huile d’olive vierge extra avoisine les 70% du total de la production tunisienne.

Ainsi dans le cadre de l’amélioration de la qualité de l’huile d’olive,  la Cellule de Qualité au sein de l’Office National de l’Huile s'est fixé un objectif de mise en place de produits labellisés IGP : Indication Géographique Protégée qui est un signe de qualité qui permet de défendre les noms géographiques et ainsi offrir la possibilité de déterminer l’origine de l’huile  quant elle tire parti de sa spécificité de cette origine. 

Il est bien connu que l’oliveraie Tunisienne est très riche en variétés,  comme première étape, nous prévoyons de mettre en place deux IGP: 

  • La Chetoui de Tebourba qui, d’après les analyses effectuées par les laboratoires de l’Office National de l’Huile, se distingue par une certaine composition en acides gras  et un gout spécifique à ce terroir.
  • La Oueslati ou Lguim d’El Alaa aux environs de Kairouan : caractérisées surtout par un gout fort apprécié où les attributs fruité, amer et piquant sont en équilibre offrant à cette huile une certaine harmonie avec une touche d‘amande fraiche propre à ce terroir.