• +216 71 338 966

Institut de l’Olivier

Institut de l’Olivier

L’Institut de l’Olivier est un établissement public à caractère administratif placé sous l’autorité du ministère de l’Agriculture et rattaché à l’Institution de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur Agricoles (IRESA).

Missions

C’est un institut de recherche spécialisé en oléiculture, oléotechnie et arboriculture fruitière, chargé d’entreprendre toutes actions de recherche, d’étude et d’expérimentations de nature à développer et promouvoir le secteur oléicole et celui de l’arboriculture fruitière en zones semi-arides, sur les plans agronomique, technologique et économique. Il est également chargé de :

  • Organiser et exécuter toute action de recherche visant l’amélioration de la production et de la productivité du secteur oléicole à l’échelle nationale et des arbres fruitiers dans les zones semi-arides, tout en veillant à la protection et à la préservation des ressources naturelles.
  • Réaliser des études techniques et économiques se rapportant aux deux secteurs sus-visés.
  • Contribuer à la mise au point de toute stratégie de développement de l’oléiculture à l’échelle nationale et de l’arboriculture fruitière en zones semi-arides, ainsi que des plans de développement et de promotion de ces deux secteurs.
  • Assurer, en collaboration avec les services concernés du ministère de l’Agriculture et les organismes professionnels, la diffusion et la valorisation des résultats de ses recherches ainsi que la mise en œuvre d’actions de vulgarisation et de démonstration des techniques mises au point.

D’un point de vue général, les activités se font sous forme de recherches, de formations, de vulgarisation et de participation au développement.

 Sur le plan structurel, l’Institut dispose d’un siège social, d’une annexe et d’une unité d’expérimentation agricole à Sfax. Des stations régionales sont aussi réparties entre Tunis, Sousse et Zarzis.

 

Coopération de l’Institut de l’Olivier sur le plan international

L’Institut coopère, dans le cadre de recherches et de projets, avec des organismes internationaux tels que :

  • L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA)
  • Le Conseil oléicole international (COI)
  • Le Fonds commun pour les produits de base (CFC)
  • Le Centre international des hautes études agronomiques méditerranéennes (CIHEAM)
  • L’Université de Cordoue (Espagne)
  • L’Université de Porto (Portugal)
  • La Station expérimentale Aula Dei-EEAD-CSIC (Espagne)
  • La Station expérimentale de Zaidin du Conseil scientifique et de la recherche (Espagne)
  • L’Université de Pérouse (Italie)
  • Le Centre de recherche en oléiculture et industries (Italie)
  • Le Département de normalisation et qualité alimentaire de l’Institut des matières grasses (Espagne)
  • L’IFAPA (Espagne)
  • Le Centre wallon de recherches agronomique de Gembloux (Belgique)
  • L’Université de Kwazulu Natal de Pietermaritzburg (Afrique du Sud)
  • La Faculté d’agriculture et des sciences alimentaires de l’Université de Manitoba (Canada)
  • L’Institut de lutte biologique de Darmstadt (Allemagne)
  • L’Université de Geisenheim (Allemagne)
  • La Faculté de pharmacie de Barcelone (Espagne)
  • La Faculté des sciences Saint-Jérôme de Marseille (France)
  • L’Université de Borj Bouararidj (Algérie)
  • Le Laboratoire Évolution et systématique des végétaux – Université Paris XI (France)
  • Le CRA – OLI Centre de Recherche de Calabre (Italie)
  • L’Université d’Aix-Marseille (France)
  • L’Institut national de la recherche agronomique de Montpellier (France)

onh

Laissez votre message