• +216 71 338 966

Recommandations aux agriculteur

Recommandations aux agriculteur

Recommandations à la plantation

1-Bien choisir la parcelle de plantation 

    • Eviter les zones de froids,de gelée et de grêle.
    • Eviter les bas fonds (risques de stagnation et asphyxie racinaire).
    • Prospecter des ressources en eau.
    • Privilégier les terrains avec une pente inférieure à 20% avec une profondeur minimale du sol de 1m ou 1,5m.
    • Faire des profils du sol et les analyses physico-chimiques nécessaires.
    • Vérifier si le sol est exempt de pathogènes surtout le verticillium.

2-Effectuer l’entretien nécessaire du sol

Il s’agit de faire le nettoyage de la parcelle, le défonçage ou le sous solage, l’épandage de la fumure de fond : 200kg/ha de Sulfate de potasse;200kg/ha de superphosphate 45;20à30T/ha de fumer mur, le nivellement et le recroisement du sol).

3-Choisir le mode de conduite et la densité de plantation 

En Irrigué

En intensif : le nombre de pieds est de 204 à 500 pieds par hectare soit un écartement de (7*7) (7*5) (6*6) (8*6) (4*6) (4*5).

En hyper-intensif : le nombre de pieds est supérieur à 1000 par hectare soit un écartement de (2*4) (1,5*4) (3,5* 1,35).

En Pluvial

Dans le Nord : le nombre de pieds est de 100 à 150 soit un écartement de (10*10) (8*8).

Dans le Centre : le nombre de pieds est de 51 à 71 soit un écartement de (14*14) (12*12).

Dans le Sud : le nombre de pieds est de 17 à 34 soit un écartement de (17*17) (24*24).

 

4-Choisir l’orientation du verger dans la direction Nord-Sud pour une meilleure interception de lumière.

5-Effectuer le traçage et le piquetage.

6-Fournir l’eau dans les premières années de culture (irrigation de complément aux cultures pluviales).

 

Etapes pour réussir la plantation

Choix de la variété

Le choix variétal doit prendre en compte :

-l’adaptation de la variété aux conditions locales de la zone de culture.

-le type de production : olive à huile ou olive de table.

-le système de production : en irrigué ou en pluvial.

Epoque  de plantation

La meilleure époque de plantation correspond au repos végétatif.

Les plants en mottes peuvent être plantés tout le long de l’année à condition d’arroser les plants.

Mais la meilleure période est de Novembre à Mars (automne et printemps).

Mise en place du plant

Au moment de la plantation, le sachet plastique est enlevé.

La motte doit être gardée et consolidée autour des racines.

Elle est ensuite placée délicatement au centre du trou de plantation (1m  ).

Le plant doit être enterré au tiers de sa hauteur. Le trou sera comblé graduellement au cours des années.

Tuteurage

Le plant doit être tuteuré pour garantir sa fixation et éviter son déracinement ou la cassure de ses branches.

Le tuteur doit être enfoncé à environ 30 cm dans le sol et à 5 cm du plant du côté du vent dominant. Il est attaché au tronc par un fil en formant un huit.

Elagage

Cette opération est effectuée au moment de la plantation afin de former un sujet en mono-tronc.

Elle consiste à nettoyer la base du tronc du plant sur 20-25 cm.

Les coupes doivent être franches sans laisser des bouts.

L’absence de l’élagage conduit à l’apparition des rejets.

Entretien de la parcelle après l’installation

 

Fertilisation azotée

L’apport d’une dose d’environs 50 g d’azote / arbre / année d’âge est indispensable pour le bon développement des jeunes plantations.

 

Irrigation

Dès l’installation, la jeune plantation d’olivier doit subir des irrigations d’une manière continue.

Si le mode de conduite est pluvial, l’apport d’une irrigation complémentaire est indispensable de Juin à Septembre.

Si le mode de conduite est irrigué, un calendrier approprié doit être établi selon les conditions pédoclimatiques.

onh

Laissez votre message