• +216 71 338 966

Archives de l’auteur

 

FÉLICITATIONS

 

À l’occasion du renouvellement de l’accréditation du laboratoire de l’ONH de Sfax pour les analyses physico-chimiques et Organoleptiques de l’huile d’olive;


Je tiens à faire part de mes sincères félicitations, à toute l’équipe qui a participé à l’audit d’accréditation du laboratoire de Sfax, pour le travail axé sur le résultat que vous avez accompli cette semaine. Grâce à votre implication et à votre énergie vous avez réussi à accomplir brillamment cette tâche qui vous a été confiée malgré les conditions particulières des derniers mois.


Beaucoup ont échoué parce qu’ils avaient beaucoup d’excuses. Vous avez réussi car vous n’en aviez pas !


Votre enthousiasme et votre implication inspireront  tous vos collègues  au quotidien.


Continuez votre bon travail.

 

Le PDG de l’ONH

onh

Contact

Contact

 

L’agriculteur se présente aux services de l’ONH (siège social et centres régionaux) pour la commande des plants d’olivier.

Contact

  • Adresses
    • Siège social: 10 Avenue Mohammed V, 1001 Tunis
    • CMOB: Béjaoua, 2021 Oued Ellil, Mannouba
  • Email: cmob@onh.com.tn
  • Téléphone: +216 71 338 966 / +216 71 345 566
  • Fax:+216 71 351 883
onh

Étapes de production des plants d’olivier

La production de plants d’olivier se fait selon les règles strictes de multiplication végétative par bouturage et qui repose essentiellement sur:

  • Le choix des boutures saines.
  • La culture sur un substrat de qualité.
  • La conduite sous un environnement contrôlé.
  • Le contrôle régulier de l’état sanitaire des plants.
  • L’entretien rigoureux des plants durant les différentes étapes de production.

Bouturage

  • Les jeunes brindilles d’olivier sont prélevées du parc à bois et débitée en boutures.
  • Les boutures herbacées sont soumises à un traitement antifongique et à un traitement hormonal.

Trempage dans le fongicide

Trempage dans l’AIB

 

Enracinement

  • Les boutures sont ensuite placées sous serres vitrées et cultivées sur un substrat inerte dans des conditions de température et d’humidité contrôlées. Ainsi, elles émettent leurs premières racines.
  • Au bout d’une soixantaine de jours, le système radiculaire est suffisamment développé pour permettre la transplantation.

 

Emission des premières racines

Durcissement

  • Les boutures dont le système radiculaire est émis sont transplantées dans des godets en plastique.
  • Elles sont placées sous serres plastiques.
  • Au cours de cette phase, les apports en eau sont réduits de manière à obliger les boutures à se nourrir de leurs propres racines
  • Cette phase dure entre 15 et 30 jours.

Elevage

  • Une fois le système radiculaire est bien formé, les plants sont transmis en sachets plastiques.
  • Durant cette phase, les jeunes plants sont rassemblés dans une aire d’élevage ; ils y séjournent durant sept à quinze mois pendant lesquels ils sont adaptés aux conditions de plein champ.
  • A l’issue de cette période, les plants sont suffisamment développés pour pouvoir être mis à la disposition des oléiculteurs.

 

onh

Présentation du CMOB

Présentation

Le Centre de multiplication des oliviers à Béjaoua est situé au gouvernorat de Mannouba à 15 kilomètres au Nord-Ouest de Tunis sur la route de Mateur.

Il a été crée depuis 1974.

Plus de 45 ans dans la production de plants de haute qualité

Histoire

Les premiers travaux d’aménagement ont été entrepris en Septembre 1974 dans le cadre d’un projet FAO-SIDA. Dès Septembre 1975, les premières boutures étaient mises en place, et environ un an plus tard 120.000 plants d’olivier étaient mis à la disposition des producteurs. Depuis sa création, la qualité des plants produits par le centre contribue à l’amélioration de la production des olivettes tant du point de vue de la teneur en huile que du rendement.

 

Structures de production

Les installations du centre de multiplication de Béjaoua s’étendent sur un terrain de 7,5 ha et comprennent:

Deux serres vitrées (qui couvrent 2200 m² dont 1200 m² présentent la surface d’enracinement).

 

 

Quatre abri-serres en plastique: serres de durcissement ou d’acclimatation (2040 m²).

 

Trois serres multi-chapelles: aires d’élevage (sous ombrière) de capacité maximale 500.000 plants.

 

Une serre double insect-proof (255 m²).

 

  • La pépinière s’étend sur une superficie de 7,5 ha dont 3 ha sont consacrés au parc à bois.
  • La pépinière dispose également de 8,5 ha de parc à bois situés à Béjaoua 2 satisfaisant entièrement le besoin du centre en matériel végétal.

La capacité de production actuelle est de 500.000 plants par an.

Le Centre de multiplication de l’olivier à Béjaoua

  • préserve le patrimoine génétique oléicole tunisien.
  • produit des plants de haute qualité sanitaire.
  • produit des plants locaux et autochtones d’olivier résistants et bien adaptés à des régions spécifiques dans le pays (Chemlali, Chétoui, Chemchali, Oueslati, Meski, Zarrazi, Bidh Hmem, Zalmati, R’khami, Besbessi, Gerboui, Sayali…).

  • produit une multitude de variétés étrangères (Koroneiki, Arbosana, Arbequina, Frenjivento, Ascolana, Manzanille, Picholine, Coratina…).

Plants disposés à la vente

  • Diversité de choix et authenticité variétales
  • Indemnité de maladies et des agents pathogènes
  • Plants d’une hauteur ≥ 60 cm
  • Système racinaire développé
  • Plantés dans un substrat riche en matière organique, dans des sachets plastiques perforés, faciles à enlever au moment de la plantation
  • Entrée précoce en production
  • Disponibilité sur le marché

onh

Recommandations aux agriculteur

Recommandations à la plantation

1-Bien choisir la parcelle de plantation 

    • Eviter les zones de froids,de gelée et de grêle.
    • Eviter les bas fonds (risques de stagnation et asphyxie racinaire).
    • Prospecter des ressources en eau.
    • Privilégier les terrains avec une pente inférieure à 20% avec une profondeur minimale du sol de 1m ou 1,5m.
    • Faire des profils du sol et les analyses physico-chimiques nécessaires.
    • Vérifier si le sol est exempt de pathogènes surtout le verticillium.

2-Effectuer l’entretien nécessaire du sol

Il s’agit de faire le nettoyage de la parcelle, le défonçage ou le sous solage, l’épandage de la fumure de fond : 200kg/ha de Sulfate de potasse;200kg/ha de superphosphate 45;20à30T/ha de fumer mur, le nivellement et le recroisement du sol).

3-Choisir le mode de conduite et la densité de plantation 

En Irrigué

En intensif : le nombre de pieds est de 204 à 500 pieds par hectare soit un écartement de (7*7) (7*5) (6*6) (8*6) (4*6) (4*5).

En hyper-intensif : le nombre de pieds est supérieur à 1000 par hectare soit un écartement de (2*4) (1,5*4) (3,5* 1,35).

En Pluvial

Dans le Nord : le nombre de pieds est de 100 à 150 soit un écartement de (10*10) (8*8).

Dans le Centre : le nombre de pieds est de 51 à 71 soit un écartement de (14*14) (12*12).

Dans le Sud : le nombre de pieds est de 17 à 34 soit un écartement de (17*17) (24*24).

 

4-Choisir l’orientation du verger dans la direction Nord-Sud pour une meilleure interception de lumière.

5-Effectuer le traçage et le piquetage.

6-Fournir l’eau dans les premières années de culture (irrigation de complément aux cultures pluviales).

 

Etapes pour réussir la plantation

Choix de la variété

Le choix variétal doit prendre en compte :

-l’adaptation de la variété aux conditions locales de la zone de culture.

-le type de production : olive à huile ou olive de table.

-le système de production : en irrigué ou en pluvial.

Epoque  de plantation

La meilleure époque de plantation correspond au repos végétatif.

Les plants en mottes peuvent être plantés tout le long de l’année à condition d’arroser les plants.

Mais la meilleure période est de Novembre à Mars (automne et printemps).

Mise en place du plant

Au moment de la plantation, le sachet plastique est enlevé.

La motte doit être gardée et consolidée autour des racines.

Elle est ensuite placée délicatement au centre du trou de plantation (1m  ).

Le plant doit être enterré au tiers de sa hauteur. Le trou sera comblé graduellement au cours des années.

Tuteurage

Le plant doit être tuteuré pour garantir sa fixation et éviter son déracinement ou la cassure de ses branches.

Le tuteur doit être enfoncé à environ 30 cm dans le sol et à 5 cm du plant du côté du vent dominant. Il est attaché au tronc par un fil en formant un huit.

Elagage

Cette opération est effectuée au moment de la plantation afin de former un sujet en mono-tronc.

Elle consiste à nettoyer la base du tronc du plant sur 20-25 cm.

Les coupes doivent être franches sans laisser des bouts.

L’absence de l’élagage conduit à l’apparition des rejets.

Entretien de la parcelle après l’installation

 

Fertilisation azotée

L’apport d’une dose d’environs 50 g d’azote / arbre / année d’âge est indispensable pour le bon développement des jeunes plantations.

 

Irrigation

Dès l’installation, la jeune plantation d’olivier doit subir des irrigations d’une manière continue.

Si le mode de conduite est pluvial, l’apport d’une irrigation complémentaire est indispensable de Juin à Septembre.

Si le mode de conduite est irrigué, un calendrier approprié doit être établi selon les conditions pédoclimatiques.

onh

Subvention à la mécanisation

Subvention pour l’utilisation du matériel agricole mécanique

L’office National de l’Huile accorde des subventions pour l’acquisition des pulvérisateurs et de matériel mécanisé pour la taille et la récolte des oliviers. Le taux de cette subvention est de 30%.

Pièces nécessaires pour l’octroi de la subvention:

1- Certificat شهادة في تعاطي مهنة الفلاحة لشراء أغراض وآلات فلاحية délivré par le CRDA au profit de l’oléiculteur.
2- Devis estimatif du prix du matériel délivré par le fournisseur approuvé par l’ONH.

onh

Subvention à la fertilisation azotée

 

L’office National de l’Huile encourage les producteurs des oliviers à appliquer la fertilisation azotée à travers des subventions accordées pour l’acquisition de l’ammonitrate. Le taux de cette subvention est de 20% pour les oléiculteurs privés et de 25% pour les organisations professionnelles agricoles (SMSA, GDA,..).
Pièces nécessaires pour l’octroi de la subvention:

  1. Certificat d’acquisition de l’ammonitrate subventionné ( شهادة لاقتناء الامونيتر المدعم ) délivré par le CRDA indiquant le nombre de pieds d’olivier.
  2. Certificat d’approvisionnement ( شهادة تزوّد  ) délivré par le CRDA et signé par les services de la garde nationale de la région.
  3. Pour les OPAs, une liste nominative des agriculteurs inscrits avec leurs CINs doit être fournie et approuvée par le CRDA. Cette liste doit indiquer le nombre de pieds d’olivier ainsi que la quantité d’ammonitrate correspondante.
onh

Protection de l’oliveraie

Campagne nationale de lutte contre les ravageurs et les maladies de l’olivier

L’Office National de l’Huile intervient pour l’organisation et la réalisation des campagnes nationales de traitement pour lutter contre les ravageurs de l’olivier selon les décisions du comité national chargé du suivi de l’état sanitaire des oliviers au sein de la Direction Générale de la santé végétale et contrôle des intrants agricoles du MARHP.

Tra

Traitement aérien

Traitement terrestre

La teigne de l’olivier (العثة )

La mouche de l’olivier ( ذبابةالزيتون)

Le psylle de l’olivier (العسيلة )

 

onh

Formation et encadrement

Formation d’une main d’oeuvre spécialisée dans la taille des oliviers

L’Office National de l’Huile organise des sessions de formation et des chantiers de taille pour la formation d’une main d’oeuvre spécialisée dans la taille des oliviers, et ceci dans le cadre d’une convention entre l’ONH et l’AVFA et en collaboration avec les CRDAs et l’UTAP. L’aboutissement à des formations pratiques sur la taille d’olivier constitue une activité très importante pour améliorer la productivité et une opportunité professionnelle intéressante afin de répondre aux besoins de nombreuses régions de la Tunisie en main d’oeuvre spécialisée.

  • Les candidats ayant relation avec le secteur oléicole, et dont l’âge ne dépasse pas les cinquante ans peuvent bénéficier de la formation de la taille des oliviers.
  • Ils doivent se présenter auprès du commissariat régional au développement agricole pour s’inscrire aux sessions de formation établies.
  • Chaque session se déroule généralement dans les centres de formation de l’AVFA. Elle dure 30 jours pour la formation des tailleurs et 15 jours pour la formation des maitre-tailleurs.
  • A la fin des sessions, des certificats sont remis aux candidats.

 

 

onh

Cérémonie de remise des prix du concours ONH de la meilleure huile d’olive vierge extra tunisienne, édition 2020

La cérémonie de remise des prix des huiles lauréates du concours ONH 2020 de la meilleure huile d’olive s’est déroulée le 23 juin 2020 au centre de formation de l’ONH sur l’Olivier et l’Huile d’Olive en présence de M. Aberrazek Trabelsi, Chef de Cabinet du Ministre de l’agriculture, de la pêche et des ressources hydrauliques. Étaient présents aussi M.Hbib Essid ancien chef du gouvernement et ancien directeur exécutif du conseil oléicole international ainsi que  les représentants de la profession.

previous arrow
next arrow
Slider
 
  • Mot de bienvenue prononcé par M.Chokri Bayoudh président directeur général de l’Office National de l’Huile.

 

 

  • Allocution de M.Aberrazek Trabelsi, Chef de Cabinet du Ministre de l’agriculture, de la pêche et des ressources hydrauliques.

 

 

  • Présentation de l’activité du centre international  par M.Chokri Bayoudh.

 

 

  • Présentation des différentes étapes du concours par M.Kamel ben Ammar

 

 

  • signature d’une convention cadre entre l’ONH et l’INRAP dans le domaine de l’analyse de l’huile d’olive.

 

previous arrow
next arrow
Slider

 

  • Remise des prix

 

previous arrow
next arrow
Slider

 

  • Présentation du buffet concocté à base d’huile d’olive par l’académie nationale de cuisine.

 

previous arrow
next arrow
Slider

 

onh